Présentation

L’association RQE

Le secteur du bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie parmi l’ensemble des secteurs économiques : chaque année, il consomme plus de 68 millions de tonnes d’équivalent pétrole.

C’est aussi l’un des plus polluants et générateurs de déchets : 123 millions de tonnes de CO2 et 40 millions de tonnes de déchets, issus à 90% des chantiers.

L’Association RQE (A.R.Q.E) a été fondée en 2007 dans le but de représenter tous les acteurs du bâtiment soucieux de placer le développement durable au cœur de leur stratégie et de leurs métiers.

Elle fédère aujourd’hui plus de 35 entreprises agréées et plus de 20 métiers, représentant tous les intervenants de l’acte de construire pour un chiffre d’affaires cumulé d’environ 140 millions d’euros HT.

Depuis plus de 10 ans, A.R.Q.E a créé le Label RQE afin de faciliter l’application du développement durable sur les chantiers grâce à des solutions complètes. Les entreprises s’engagent en signant la charte et la mise en application de 5 engagements :

  • Préserver le capital santé des Hommes
  • Diminuer les risques de pollution
  • Réduire, gérer et valoriser les déchets
  • Favoriser les économies d’énergie
  • Générer des richesses

Pour aller plus loin dans leur engagement et afin de réduire à zéro les émissions de gaz à effet de serre, l’Association RQE a lancé, en 2015, son nouveau label “Chantier Zér0 Carbone”.

Objectif : La neutralité carbone des chantiers !

La labellisation en 7 étapes :

  • Construire l’environnement « Développement Durable » par l’obtention de la labellisation R.Q.E ou un équivalent
  • Calculer les émissions du CO2 du chantier grâce à l’ADEME et Carbone 4
  • Affiner la valorisation par type de chantier grâce à la Calculette K (de Carbone 4)
  • Mettre en place des mesures spécifiques par chantier pour une forte réduction des émissions de G.E.S.
  • Utiliser des solutions innovantes de la filière R.Q.E pour réduire les émissions de G.E.S.
  • Faire financer une action de réception carbone volontaire en vue de s’assurer que l’empreinte carbone du chantier sera nulle
  • Valoriser ses actions et sa Responsabilité Sociale d’Entreprise (RSE)

La validation, le suivi et le contrôle de chacune de ces étapes sont assurés par A.R.Q.E

L’Histoire Chantier Zér0 Carbone

C’est le 21 septembre 2015, que l’Association RQE, lança son nouveau label «Chantier Zér0 Carbone», sous la forme d’un schéma reproductible par tous les intervenants de l’acte de construire qui souhaitent s’engager dans des travaux de rénovation responsables et respectueux de l’avenir.

Afin de réaliser ce challenge, A.R.Q.E fait appel à différents prestataires tels que :

  • L’ADEME (http://www.ademe.fr/) : l’opérateur officiel de l’Etat.
  • Carbone 4 (http://www.carbone4.com/ ) : l’inventeur du bilan carbone et de la calculette K.
  • EAURMC (https://www.eaurmc.fr/ ) : cofinancent avec RQE l’opération permettant la plantation d’arbre afin d’équilibrer les émissions de GES des chantiers.
  • L’Association ETC Terra : organisent l’opération “Kolorano”, pour la replantation des arbres

Le premier Chantier Zér0 Carbone, en 2015

La rénovation des hangars Lossier, réalisées par la société Carmine S.A. sous la maîtrise d’ouvrage d’Aéroport de Paris, a été choisi par l’association RQE pour servir de pilote au lancement de son nouveau label.

La réalisation du premier Chantier Zér0 Carbone permit une opération neutre en émissions de gaz à effet de serre issus des travaux. La rénovation des hangars historiques de l’aéroport du Bourget a été le cadre de cette expérience novatrice, qui a permis de valider les techniques mises en œuvre, l’organisation et les méthodes utilisées.

Pilote, le Chantier Zér0 Carbone de Paris-Le Bourget se veut locomotive.

Objectif : voir se multiplier ce type d’opération pour qu’ensemble, la profession réduise significativement les effets nocifs de ses activités sur la planète.